Comment se déroule un tournage ?

A la croisée entre vos attentes et la réalité

Sur le site lieuxdetournage.fr, vous aurez la possibilité d’être mis en relation avec des personnes qui recherchent un lieu pour un tournage ou avec des personnes proposant leur bien à la location. Mais ce n’est pas tout ! En effet, fort de notre expérience, nous vous accompagnons tout au long de votre recherche et nous apportons tous nos conseils pour que la location d’un bien ou de votre bien se passe dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, nous vous proposons donc de découvrir comment se passe un tournage et en quoi les attentes sont parfois loin des réalités.

Avantages et inconvénients d’un tournage

Pour le loueur du bien

Il est évident que la location de votre bien pour un tournage présente de nombreux avantages. Outre la compensation financière intéressante que vous pourrez obtenir, ce type de location vous permettra de découvrir l’envers du décor, souvent bien différent de ce qu’on peut imaginer en regardant sa télévision. Il est aussi intéressant de savoir que, en cas de travaux réalisés par la production, vous aurez la possibilité de conserver les travaux faits après le tournage. En règle générale, il s’agit de petits travaux mais certains loueurs ont eu de bonnes surprises !

Même si vous réaliserez un bénéfice non-négligeable, un tournage peut néanmoins apporter quelques inconvénients. En effet, de nombreuses personnes vont circuler dans votre intérieur, jusqu’à 50 personnes selon les productions. Et parfois pendant plusieurs jours, de 3 jours jusqu’à 6 semaines ! Vous devrez donc accepter l’idée de partager votre logement avec des inconnus

En outre, même si cela reste rare, il peut arriver qu’un tournage engendre des dégâts. Cependant, les contrats de location d’un bien pour un tournage prévoit ce genre de risques et proposent toujours un remplacement des objets ou pièces dégradés pendant l’occupation de votre logement. Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de demander à effectuer vous-même certaines réparations contre une compensation financière.

Pour le locataire du bien

Pour le locataire du bien, qu’il s’agisse d’une société de production pour un film, d’une marque pour un shooting photo ou un événement, les avantages sont à nouveau largement supérieurs aux inconvénients.

Tout d’abord, cela leur permet de réduire de façon notable les frais liés au tournage, et plus particulièrement à la création de décors adaptés. Ils ont également la possibilité de faire des modifications rapides et à moindre frais.

En revanche, certains lieux se négocient très chers et peuvent donc représenter une partie importante du budget total prévu. De plus, la location d’un lieu de tournage demande une grande rigueur concernant la rédaction du contrat, les assurances et l’organisation générale du tournage (calendrier, personnel technique, etc.).

Tournage

Crédit photo : ©Jens P. Raak

Déroulement et organisation d’un tournage

Avant le tournage

Étape essentielle pour la bonne mise en oeuvre du tournage, la partie pré-tournage commence avec le travail du repéreur. Chargé de trouver un lieu de tournage, il sera aussi en charge de l’organisation de la rencontre entre vous, loueur d’un bien, et de l’équipe de production pour définir les modalités de la location. Il faudra ensuite compter un à plusieurs jours de mise en place du matériel et de l’équipe de tournage avant que celui-ci ne débute enfin.

Pendant le tournage

Votre présence n’est pas nécessairement requise pendant le tournage. Mais vous gardez bien sûr la possibilité de rester chez vous, afin de surveiller le bon déroulement des événements. Il sera cependant indispensable que vous sachiez rester discret afin de ne pas perturber le tournage. Afin que tout se passe dans les meilleures conditions, n’hésitez pas à proposer votre aide aux techniciens, ne serait-ce que pour localiser certains lieux essentiels (toilettes, salle de bains, etc.).

En pratique, chaque technicien ou personne présente sur le tournage a un rôle précis. Pour la société de production, il est essentiel que le tournage se fasse de façon efficace et rapide, afin de ne pas engendrer de surcoût à cause d’heures supplémentaires imprévues.

Si vous faites le choix d’être présent, vous serez complètement intégré à l’équipe de tournage et considéré comme un membre de celle-ci. Vous pourrez assister au tournage et partager le repas de l’équipe, sans avoir à la responsabilité de la gestion de cette partie essentielle d’un tournage.

Après le tournage

Même si le tournage est terminé et que tout s’est bien passé, il reste encore beaucoup de choses à faire ! En effet, au-delà du démontage du matériel, l’équipe devra également vous rendre votre logement dans l’état où vous l’avez loué. Pour cela, vous pourrez vous appuyer sur l’état des lieux entrant, comme pour une location classique. Vous dresserez alors un état des lieux de sortie à partir duquel vous pourrez signaler les éventuelles dégradations et demander réparation des dégâts constatés.

Tarifs et coûts d’un tournage

Les tarifs et coûts d’un tournage sont très variables selon son type, sa durée, la localisation du bien loué, etc. Les tarifs de location se situent en moyenne entre 600 et 6 000 € par jour. Mais ils peuvent atteindre 10 à 15 000 euros journaliers si vous proposez un bien d’exception et / ou avec une localisation particulièrement attractive pour les producteurs.

Tarifs moyens de location d’un bien

Les fourchettes de tarifs sont très larges mais donnent une bonne indication des revenus que vous pourrez espérer en tant que loueur d’un lieu de tournage :

  • de 600 à 3 000 euros par jour pour un shooting photo. Le prix va varier selon le bien mais également selon la nature du shooting photo (produit, marque, etc.).
  • de 1 000 à 3 000 euros par jour pour un film. Le prix pourra être revu à la hausse en cas de localisation ou de bien recherché.
  • de 3 000 à 6 000 euros pour un événement. L’événement peut aussi bien être l’accueil d’un séminaire d’entreprise qu’une réception pour une marque. Là encore, le prix de la location sera plus élevé selon le bien, sa localisation ou le type d’événements.

Tarifs d’une location : les cas particuliers

Il est important de savoir que les jours de pré et post-tournage sont eux aussi rémunérés. Dans la majorité des cas, les tarifs proposés pour ces jours-là représentent environ 50 % du tarif journalier proposé pour les jours de tournage.

De la même façon, les tournages nocturnes sont eux aussi payés plus chers que les tournages en journée. De fait, vous pouvez négocier un tarif entre 30 et 50 % du tarif journalier.

Enfin, certains tournages sont prévus pour durer longtemps. Vous n’aurez donc pas toujours la possibilité de loger dans votre maison pendant son déroulement. Dans ce cas, deux solutions sont envisageables. La plupart du temps, les sociétés de production vous proposent un hébergement à l’hôtel à ses frais. Si vous le pouvez, vous avez la possibilité de choisir un hébergement personnel (dans votre famille par exemple). Vous aurez alors la possibilité de négocier une indemnisation équivalente au coût d’un séjour à l’hôtel.

Comment déclarer les revenus issus d’une location pour un tournage ?

Selon le Code Général des Impôts (article 14) tous les revenus générés par la location de son bien pour un tournage sont à déclarer. Vous devrez donc les reporter sur votre déclaration d’impôts en tant que revenus fonciers. Nous vous recommandons donc de prendre l’aspect fiscal en compte dès la rédaction du contrat, afin d’obtenir une rémunération adéquate.

En conclusion

Le déroulement d’un tournage est souvent très éloigné de l’idée qu’on s’en fait. Rigueur, efficacité et discrétion sont les maîtres-mots pendant toute la durée du tournage. Mais c’est aussi une excellente occasion de voir l’envers du décor, tout en obtenant un revenu supplémentaire substantiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *